France : voici les peines prononcées à l’encontre des « Gilets Jaunes » interpellés

Des peines allant jusqu’à sept mois de prison ont été prononcées lundi par le tribunal correctionnel de Lyon, à l’encontre de 11 personnes. Agées de 19 à 56 ans, elles ont toutes été interpellées samedi place Bellecour en marge de la manifestation des « Gilets Jaunes ». Certaines ont été arrêtées alors qu’elles lançaient des projectiles sur les forces de l’ordre et d’autres, parce qu’elles étaient sur le point de le faire.

France : voici les peines prononcées à l’encontre des « Gilets Jaunes » interpellés
Image d’illustration

Les policiers ont notamment essuyé des jets de cocktail Molotov et des tirs de boulons. Au final, huit d’entre eux ont été blessés et une vingtaine de personnes avaient été arrêtées dont douze déférées devant le parquet. La plupart n’avaient pas le profil de casseurs. Insérées, elles ont un emploi.

Dans le détail, un prévenu a écopé de 7 mois de prison ferme sans mandat de dépôt ainsi que six mois d’interdiction de participer à une manifestation. Deux autres ont été condamnés à 6 mois ferme et 6 mois d’interdiction de participer à une manifestation. Cinq se sont vus frapper des peines allant de 3 à 6 mois avec sursis. Et l’un d’entre eux a été relaxé par le tribunal.

Similaires