Tanko Timati

Une fusillade a éclaté lundi matin dans un tramway à Utrecht, aux Pays-Bas, faisant trois morts et cinq blessés, selon un nouveau bilan. Des coups de feu ont également retenti dans d’autres endroits de la ville, selon la police, qui a diffusé la photo d’un suspect d’origine turque. L’homme a été arrêté en fin de journée. La piste terroriste est privilégiée, bien qu’un différend familial ne soit pas à exclure. Mardi, un deuxième suspect a été arrêté.

Lire aussi : Togo-CFE : voici les nouveaux horaires de dépôt et de retrait de dossiers de création d’entreprises

Idée de Cadeau pour la Pâques

LES FAITS

Lundi matin, à 10h45, un homme armé a ouvert le feu dans un tramway et “à plusieurs endroits” à Utrecht, aux Pays-Bas. Des témoins ont rapporté que le tireur avait pris pour cible une femme et des personnes tentant de l’aider, selon des médias.

1Attaque ‘terroriste’ ce lundi 18 mars aux Pays-Bas ; l’auteur en fuiteLE BILAN

Trois personnes sont mortes, selon le maire d’Utrecht. On dénombre également cinq blessés, d’après le dernier bilan communiqué par les autorités.

LE(S) TIREUR(S)

Le suspect est présenté comme Gokmen Tanis, un homme de 37 ans. Après avoir publié un avis de recherche, la police annonce l’avoir arrêté, ce lundi soir, à Oudenoord.

L’ENQUÊTE

La police indique que l’acte est “potentiellement” terroriste. Mais l’agence de presse étatique turque Anadolu, citant des “proches” de l’assaillant présumé, évoque un possible “différend familial”.

Lire aussi : Togo-Commerce illicite d’Ivoire/Deux trafiquants interpellés à Lomé, voici les faits

LES RÉACTIONS

Jean-Claude Junker annonce s’être entretenu avec Mark Rutte, premier ministre hollandais. “L’UE se tient aux côtés des Pays-Bas, et de son peuple, durant ces moments difficiles”, dit-il. Le secrétaire secrétaire britannique aux affaires étrangères, exprime sa solidarité avec les Pays Bas.

Dans un tweet, la famille royale s’est dite “attristée par le fait que trois personnes soient mortes et neuf autres blessées”. “Soyons unis et unis pour une société dans laquelle les gens peuvent se sentir en sécurité et dans laquelle règnent la liberté et la tolérance”, dit-elle. Emmanuel Macron a exprimé sa solidarité, sur son compte Twitter.

SÉCURITÉ

Lundi soir, le niveau d’alerte a été abaissé, indique la mairie d’Utrecht.

Avec LCI