in ,

Fuyez la mort et vivez

Fuyez la mort et vivezSelon une enquête menée par le Programme des Nations unies pour le Développement (Pnud), au Togo, 91% des personnes vivant dans le monde rural sont touchées par le tabagisme. Un taux élevé contre 9% dans les zones urbaines. Bien que nuisant à la santé humaine, les fumeurs s’y adonnent chaque jour, chose qui inquiète la société.

Pour faire face à ce fléau, il est instauré la Journée mondiale sans tabac qui est célébrée chaque 31 mai. Le but de ladite célébration est de conscientiser les utilisateurs du tabac sur les risques liés à l’utilisation du tabac et les amener ainsi à laisser cet acte.

Le thème retenu cette année est « Le tabac, une menace pour le développement ».
L’Organisation mondiale de la Santé (Oms), dans sa mission de la protection de la santé humaine, souligne la façon dont le tabac met en péril le développement des nations du monde entier et lance un appel à tous les gouvernements à appliquer des mesures fortes de lutte antitabac. Ces mesures comprennent l’interdiction du marketing et de la publicité pour le tabac, la promotion du conditionnement neutre pour les produits du tabac, l’accroissement des droits d’accise et l’interdiction du tabac dans les lieux publics intérieurs et les lieux de travail.

Pour Dr Kumako Vinyo Kodzo, chef Programme national Antitabac, « faire le choix du tabac, c’est faire le mauvais choix. Mais dire non au tabac et à ses dérivés, c’est faire un choix de la vie, un choix judicieux ».



Saham Ad

Soyez en mouvement avec Ecojogging

Une nouvelle forêt naît à l’Université de Lomé