Gabon / Affaire Brice Laccruche Alihanga : l’ex-Dircab d’Ali Bongo risque très gros

Au Gabon, le ministère public a requis ce mardi 26 octobre une peine de cinq ans d’emprisonnement contre l’ancien Directeur de cabinet du Président Ali Bongo, Brice Laccruche Alihanga.

Il est poursuivi notamment pour obtention frauduleuse de documents administratifs.

Selon les informations de son avocat, cinq ans ont été requis par le ministère public qui n’a pas précisé si c’était de la prison ferme ou non, mais aussi une amende de 5 millions de francs CFA.

Incarcéré depuis plus d’un an et demi, Brice Laccruche Alihanga avait été arrêté en décembre 2019. 

Et ce, suite à une vaste opération anticorruption lancée récemment au Gabon contre l’entourage de l’ancien directeur de cabinet du président Ali Bongo Ondimba.

Nommé directeur du cabinet présidentiel en 2017, le franco-gabonais de 41 ans, était devenu le véritable homme fort du pouvoir après l’accident vasculaire cérébral du président Bongo en octobre 2018, qui avait laissé le président très affaibli et absent de longs mois du pays.

Plus d'articles
Bénin / Assemblée nationale : Patrice Talon défend son bilan