in

Gabon : la dépénalisation de l’homose3ualité divise l’opinion

Le 29 juin 2020, les députés gabonais avaient approuvé la dépénalisation de l’homosexualité. Malgré que cette décision du sénat a été saluée par la discrète communauté homosexuelle et par plusieurs associations, elle est tout autant critiquée par une grande partie de la population gabonaise.

Gabon : Un préfet chassé d’un village avec ses dons (vidéo)

Depuis un amendement du code pénal voté au Sénat gabonais en juillet 2019, l’homosexualité était une “atteinte aux mœurs” passible de six mois de prison et d’une amende de 5 millions de francs CFA.

Gabon / Liberia : George Weah prend conseil chez Ali Bongo

La modification de la loi portée par le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale, à peine un an après son adoption, est vécue comme une trahison et une injure par une partie de l’opinion publique. Les opposants affirment que le vote des parlementaires est loin de refléter l’opinion de la majorité des Gabonais.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Samsung révèle par accident le Galaxy Note 20 Ultra

Kim Kardashian lynchée suite à une remarque déplacée sur sa fortune