in ,

Gabon : le Boeing 777 d’Air Bongo One est-il en vente ?

Le Boeing 777-200 BBJ de la flotte présidentielle gabonaise, acquis par Omar Bongo Ondimba peu avant son décès, en 2009, serait à vendre.

Selon Jeune Afrique, qui rapporte l’information, dans les milieux de l’aviation d’affaires, la fiche descriptive de ce gros-porteur, capable de voler plus de 14 heures sans escale, ne laisserait pas indifférents les potentiels clients.

Lire aussi : Réussir sa start-up : les 3 conseils d’Elisabeth Moreno, DG HP Afrique, aux jeunes entrepreneurs (vidéo)

Aménagé par Pascaline Bongo, alors directrice de cabinet, après le décès du Patriarche, cet appareil n’aurait jamais été du goût d’Ali Bongo Ondimba, même si ce dernier l’a beaucoup utilisé au cours de son premier septennat.

Lire aussi : Lionel Messi élu meilleur joueur de l’histoire de la Liga

Bien que luxueux, ce Boeing ne disposerait pas d’écrans individuels de visionnage de vidéos. Quant aux vidéos diffusées sur le grand écran central, elles parviendraient aux passagers sans le son, l’appareil étant dépourvu de câblage audio, nous apprend le journal.

Récemment réaménagé par une société suisse spécialisée, écrit le journal, il comprend désormais une chambre à coucher, une salle de bains avec douche, une salle à manger, un espace de travail et un vaste salon. De quoi intéresser des repreneurs.

Lire aussi : Togo : un accident de circulation à Novissi ce dimanche nuit

Mais depuis la publication de l’article, par le magazine Jeune Afrique, la presse gabonaise est en ébullition. Selon Lalibreville, le Boeing ne serait pas à vendre. Citant, des sources proches du dossier, le site écrit que « L‘affaire est gérée dans un souci d’économie et d’optimisation. Mais l’option de la vente n’est absolument pas envisagée ».

Lire aussi : Togo : un nouvel accident de circulation à Novissi ce lundi 29 juillet …vigilance

Affaire à suivre.

Mercato : Nicolas Pepe sur les traces d’Adébayor Sheyi

Togo – entretien d’embauche : 10 erreurs à éviter (avec exemples)