Gabon : situation 24 heures après la tentative de coup d’État

Le calme règne dans les rues de Libreville après la tentative de coup d’Etat hier matin.

Gabon, coup d’Etat, Ali Bongo, tentative,
Des militaires déployés devant le siège de la radio-télévision gabonaise à Libreville, le 7 janvier 2019. Copyright : AFP

Sur les dix (10) militaires putschistes qui appelaient la population au soulèvement et annonçaient la prochaine formation d’un « conseil national de restauration » de la démocratie, huit (8) ont été arrêtés et 2 tués, selon les sources officielles.

Selon les mutins, ce coup de force est justifié par l’état de santé du Président gabonais Ali Bongo et disent avoir agi en réaction au discours à la Nation du chef de l’Etat le 31 décembre enregistré depuis le Maroc, pays de sa convalescence et sa rééducation.

Le Procureur de la République s’est saisi du dossier pour ouvrir des enquêtes, précisent également les sources officielles.

La télévision et la radio nationales ont repris leur fonctionnent. Il n’y a pas de coupures de téléphone. Internet, par contre, reste toujours bloqué.

Similaires