Christian Patrichi Tanasa Mbadinga, l’ex-ADG de la Gabon Oil Company, nommé conseiller politique d’Ali Bongo lors du conseil des ministres du 7 novembre dernier a été arrêté et placé en garde à vue ce lundi 25 novembre, a-t-on appris.


Gabon : Ali Bongo se sépare de son directeur de cabinet

Cette garde à vue pourrait durer 48 heures et être prorogées sur ordre écrit du procureur de la République. Ses raisons n’ont pas été énoncées.

« Les choses se sont passées tout à fait normalement dans le strict respect des procédures. M. Tanasa Mbadinga a tout simplement honoré la convocation qu’il a reçue quelques jours auparavant. Il a été placé en garde à vue dans la foulée » , explique une source proche de l’enquête, cité par La Libreville.

L’Homme le plus puissant du monde est connu (Classement Forbes)

Selon la source, l’interpellation de Christian Patrichi Tanasa semble s’inscrire dans le cadre de l’opération anti-corruption lancée au Gabon le 10 novembre dernier qui vise d’ex-responsables publics.