Gambie/Complot contre le président Barrow : 8 soldats condamnés à de lourdes peines

La cour martiale de Yundum a infligé une peine de neuf ans de prison contre sept militaires et trois ans à un autre pour trahison et mutinerie contre le Président Adama Barrow, quelque temps après le départ forcé de Yahya Jammeh, a-t-on appris de Koaci.

Sur les 12 militaires détenus et inculpés depuis 2017, quatre autres ont été acquittés.

D’après le président de la Cour martiale, le colonel Salifu Bojang, les accusés avaient comploté l’arrestation de ministres et de responsables de l’armée et créé un groupe WhatsApp pour planifier des attaques contre la force de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) dans la région d’origine de Yahya Jammeh.

Lire aussi Real Madrid : Zidane se prononce sur l’avenir de Sergio Ramos

Porté au pouvoir à la faveur d’un coup d’Etat en 1994, Yahya Jammeh, actuellement en exil, avait été élu et réélu jusqu’à sa défaite en décembre 2016 face à l’opposant Adama Barrow.

Plus d'articles
Le rappeur béninois Roccah, en colère, traite la star togolaise Maria Mobil de sal0pe ; la raison