in ,

Gambie : ‘Seul Dieu peut me retirer du pouvoir’, cette déclaration du président Adama Barrow inquiète

Il a succédé, en 2016, à l’ex-dictateur gambien, Yayha Jammeh, avec l’accord, conclu avec une coalition de l’opposition, de se retirer au bout de 3 ans au pouvoir.

Bien décidé à rester, Adama Barrow tente de montrer qu’il est soutenu pour justifier la continuation de sa présidence.

Togo/DV Lottery 2021 : voici quelques conseils pour jouer vous-même

Une situation qui crée des tensions au sein de la classe politique avec des manifestations et des appels à la démission lancés par ses amis d’hier qui l’exhortent à respecter l’accord.

Pays africains qui consomment de l’alcool pur : le Gabon champion ! le Togo derrière le Bénin, le Ghana loin devant (liste)

Le vendredi dernier, le Parti démocratique unifié (UDP), son ancien parti, a refusé de rejoindre la coalition de 2016 pour étendre le mandat du président jusqu’en 2021.

 « Seul Dieu peut me retirer du pouvoir », avait déclaré Adama Barrow récemment, bien décidé à rester en poste jusqu’en 2021.

Une déclaration qui a entrainé une levée de bouclier de la part du mouvement citoyen Three Years Jotna (Trois ans ça suffit) qui prévoit de manifester en décembre prochain pour lui demander de quitter le pouvoir.



Burundi : le président Nkurunziza déclenche des railleries sur Internet après avoir reçu en audience son épouse

Real Madrid : qui pour succéder à Zidane ?