Gambie : Yahya Jammeh accusé d’avoir volé plus de 500 milliards FCFA dans les caisses de l’Etat

Un rapport du groupe d’enquête « Crime and Corruption Reporting Project » publié ce mercredi a révélé que l’ancien dictateur gambien, Yahya Jammeh a spolié de l’Etat gambien, une somme frôlant 1 milliard de dollar, soit environ 500 milliards de FCFA.

Le groupe s’est basé  sur une enquête minutieuse menée à base des relevés bancaires, ses contrats, des correspondances gouvernementales et des rapports internes.

Lire aussi : Togo-Russie : la diplomatie interparlementaire au cœur des échanges entre Mme Yawa Tsegan et Igor Evdokimov ce mercredi 27 mars

Le groupe d’enquête a pu ainsi révéler une entreprise d’enrichissement illicite à grande échelle orchestrée par des fonctionnaires d’Etat à la solde de l’ex-président, rapporte Africanews.

Lire aussi : Sénégal / soutien au terrorisme : lourde peine requise contre l’Imam Boubacar Dianko

Selon le média, Yahya Jammeh, aurait utilisé l’argent détourné pour financer son train de vie fastueux et devrait maintenir le rythme dans son exil forcé en Guinée équatoriale qu’il a rejoint après sa défaite à la présidentielle de décembre 2016.

Plus d'articles
Brésil : David Luiz gagne un procès lié aux 7-1 contre l’Allemagne