in ,

George Floyd : une autopsie indépendante révèle la cause de sa mort

Les résultats issus d’une autopsie indépendante de deux médecins légistes mandatés par la famille de la victime, révèlent que George Floyd est mort asphyxié à la suite « d’une pression forte et prolongée ».

Le policier accusé d’avoir tué George Floyd aurait fait l’objet de 18 plaintes, presque toutes classées sans suite

Mort asphyxié en raison « d’une pression forte et prolongée », telle est l’affirmation, ce lundi 1er juin 2020, de l’avocat de la famille de la victime à l’issue de l’autopsie indépendante effectuée sur George Floyd, contredisant les résultats de l’autopsie officielle.

« Des médecins indépendants ayant mené une autopsie sur M. Floyd, dimanche, ont conclu que le décès avait résulté d’une asphyxie par pression prolongée », a déclaré l’avocat, Ben Crump.

« Les preuves soutiennent l’asphyxie comme cause du décès et l’homicide comme circonstance de la mort », a souligné lors d’une conférence de presse Allecia Wilson, médecin légiste de l’université du Michigan, qui a pu examiner le corps de la victime.

France / Coronavirus : 1% des décès surviendraient à domicile

D’après le constat fait par le docteur Michael Baden, mandaté par les proches de la victime, George Floyd ne présentait d’ailleurs pas de prédisposition sous-jacente qui aurait pu contribuer à son décès.



Floyd Mayweather veut financer les funérailles de George Floyd

John Legend évoque son amitié compliquée avec Kanye West