>

Gérald Darmanin aux anges : le ministre de l’Intérieur obtient un nouveau statut

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

Gérald Darmanin et son épouse Rose-Marie Devillers sont aux anges. Dans la soirée du mardi 6 septembre, le ministre de l’Intérieur a posté une photo inattendue, sur laquelle apparaît un bébé, portant son bracelet de nouveau-né. Une manière pour Gérald Darmanin d’annoncer la naissance de son deuxième enfant, un petit garçon prénommé Alec, comme l’a indiqué le ministre en légende du cliché en noir et blanc. Voilà Gérald Darmanin papa de deux petits garçons désormais, lui qui a accueilli avec Rose-Marie un premier enfant au printemps 2021, un an après leur mariage à la mairie de Tourcoing, les terres du ministre de l’Intérieur.

« Vous avez été nombreux à me formuler des messages de félicitations dans cet évènement personnel qu’est mon mariage. J’ai souhaité qu’il soit le plus intime possible afin de garder une part de jardin secret nécessaire à chaque homme et à chaque femme. Je sais que vous le comprendrez. Je veux vous dire combien m’ont touché les très nombreux témoignages d’affection des Tourquennois », avait-il écrit sur sa page Facebook après son mariage avec celle qu’il aime depuis dix ans.

Pour Gérald Darmanin, la famille, c’est sacré. Fils d’une concierge de la Banque de France, le papa de Maximilien et Alec entretient une relation fusionnelle avec sa mère, qui s’est retrouvée mère célibataire après son divorce. « Elle ne se contentait pas de faire le ménage et de distribuer le courrier dans les immeubles de la Monnaie nationale; pour arrondir les fins de mois, il lui arrivait aussi de faire la plonge, le soir, dans une brasserie du quartier », pouvait-on lire dans l’ouvrage d’Anita Hausser, Gérald Darmanin, les secrets d’un ambitieux.

Etre papa, un désir que Gérald Darmanin avait lui-même formulé en 2019, dans les colonnes de Paris Match, qui lui consacrait un portrait. « J’aimerais me poser et avoir des enfants », avait-il avoué, rapporte Voici.

2021 © L-FRII MEDIA