in ,

Ghana : 2 enfants d’un couple meurent, à 1 mois d’intervalle, dans des circonstances étranges

Moins d’un mois, après avoir perdu leur bébé de 2 semaines, un couple résident à Kumasi dans la banlieue d’Anwomaso, dans la région d’Ashanti, vient de perdre son second enfant âgé de 6 ans.

Selon les informations rapportées par Myjoyfulonline, Maxwell Kwaku Tawiah, âgé de 6 ans, aurait été électrocuté dans l’après-midi du mercredi 27 mai alors qu’il jouait avec ses amis avec la base d’un poteau métallique d’une antenne de télévision extérieure qui serait reliée à des fils électriques.

Une mère célibataire enterre son bébé de 3 mois après avoir rencontré un homme riche

Une femme d’une maison voisine, attirée sur les lieux par le cri du garçon, aurait également reçu des décharges électriques lorsqu’elle avait tenté de secourir l’enfant.

L’enfant a été déclaré mort à son arrivée à l’hôpital sud de Kumasi, alors qu’il y était référé par une clinique.

C’est la deuxième fois en un mois que la famille Ackon perd un enfant dans des circonstances étranges. Car le 27 avril dernier, leur bébé de 2 semaines est décédé dans de pareilles circonstances quelques minutes après que sa mère l’ait laissé aux soins de son père.

Nigeria : un homme tue son cousin pour des mangues

Le père de famille, âgé de 34 ans, M. Ackon, menuisier de profession, s’est effondré alors qu’il racontait l’incident.

 « Notre bébé est mort le 27 avril 2020. Le décès de ce 2e fils, qui est l’aîné, survient en moins d’un mois. Il est douloureux de perdre tous mes enfants dans ces circonstances bizarres. Bien que la mort du premier m’ait frappé, le deuxième incident est trop douloureux pour moi », s’est lamenté M. Ackon.

Il est à noter que la police de Domeabra a ouvert une enquête sur la mort du garçon, le corps étant déposé à la morgue, en attendant l’autopsie.



Togo : l'ARREC recrute (9 juillet 2019 )

Togo : l’INSEED recrute (28 mai 2020)

Togo / Covid-19 : AIMES-Afrique au chevet de l’ATOPPEL