L’ancien Président ghanéen, John Mahama, approuve l’idée d’un de ses prédécesseurs que le mandat présidentiel au Ghana soit prolongé de 4 à 5 ans, a-ton appris de Koaci.

Mahama a émis sa suggestion lors d’une conférence sur la démocratie et les élections en Afrique contemporaine au Said Business School, Oxford University, le vendredi dernier à Londres.



L’ancien Président ghanéen a établi qu’il faut près de deux ans pour que le Président élu mette les choses au point après les élections et qu’il n’a que seulement que deux ans pour réaliser ses projets.

Lire aussi LDC : une dernière chance de qualification pour Djené Dakonam et Getafe

En épousant le point de vue de son prédécesseur Kufuor, Mahama a fait savoir que « Je suis d’accord avec le Président Kufuor. Je pense qu’un mandat de cinq ans s’avérerait mieux ; la première année, vous formez votre gouvernement avant de vous installer. Quand vient la deuxième, troisième et quatrième année, vous devez vous préparer pour une autre élection. Il ne vous reste donc que deux ans pour travailler et cela rend les choses difficiles ».