>

Ghana : l’association des pileurs de foufou menace d’aller en grève ; la raison

Facebook
Twitter
WhatsApp

Les amateurs de bon foufou ou fufu s’en retrouveront peut-être bientôt sevrés, quitte à le faire eux-mêmes ! Selon des informations faisant le tour des réseaux sociaux, au Ghana, l’association des faiseurs de fufu menacerait de déposer les pilons.

A quand la grève ? On l’ignore. Mais, tant qu’il n’y a pas augmentation de salaire, ils ont annoncé qu’ils se mettraient en grève.

Des membres de l’association de la région du Centre (Central Regional Fufu Pounders Association) ont révélé que le paiement quotidien de 15ghc (environ 1000 Fcfa) qui leur est versé pour le travail qu’ils font est dérisoire.

“Le travail est dur mais le salaire n’est pas bon. Alors en ce moment, nous voulons dire à nos employeurs de nous aider à avoir une augmentation. Si nous travaillions à Accra, nous toucherions 50 GH¢ ou 70 GH¢ chaque jour, mais ici, nous sommes payés 15 ghc. Ce n’est pas bon. S’ils l’augmentent pour nous, nous travaillerons très bien pour eux. Nous voulons qu’ils l’augmentent à 60ghc ou 70ghc”, ont déclaré des membres de l’association aux journalistes dans la langue locale ghanéenne, le Twi.

“Parfois, quand il y a de la pression, nous ne mangeons même pas. Nous travaillons toute la journée et le travail est aussi fastidieux donc il faut que nous soyons bien rémunérés. Si rien n’est fait à ce sujet, nous nous conseillerons, nous ferons la grève », a déclaré un autre.