Dans un communiqué rendu public, la directrice de la Direction de la protection des végétaux et des services de réglementation, Mme Felicia Ansah-Amprofi, a déclaré l’interdiction de l’exportation des légumes à feuilles. 

Elle soutient, par ailleurs que cette interdiction révèle d’une véritable nécessité et ceci pour une durée indéterminée.



La direction a motivé sa décision par le niveau élevé d’interceptions locales aux points de sortie, le taux alarmant de notifications externes et les nouvelles directives de l’UE pour tous les pays en matière de gestion des organismes nuisibles sur les légumes.

Le ministère ghanéen de l’Alimentation et de l’Agriculture interdira ainsi, à compter du 1er juin, l’exportation du poivron, de l’aubergine locale, de l’éponge végétale et toutes les légumes à feuilles sur le marché international pour cause d’un souci d’organismes nuisibles. 

En attendant de reprendre ses exportations, le ministère a déclaré qu’il profitera de la période de suspension pour remédier à toutes les lacunes et à tous les défis avant la reprise de l’exportation de légumes à feuilles.