Ghana : le personnel de la morgue interdit aux populations de mourir


Le secrétaire général du Syndicat des travailleurs de la morgue, Richard Kofi Jordan, a mis en garde les Ghanéens d’éviter de mourir pendant cette période où le personnel de la morgue est en grève, et cela, jusqu’à ce que leur grève lancée trouve une issue favorable.

-- Vidéo de L-FRII --

« Ceux qui ont l’intention de mourir pendant cette période devraient attendre que le staff mortuaire soit de retour au travail avant qu’ils ne meurent. C’est simple », a-t-il lancé, soulignant que la grève entamée déjà se poursuivra comme prévu, à moins que le gouvernement ne tienne compte de leurs préoccupations.

Les médecins légistes des établissements de santé publique protestent contre leurs mauvaises conditions de travail et leurs bas salaires. Selon les médecins qui se disent lésés, ils sont exposés à plusieurs maladies en raison des cadavres et des produits chimiques avec lesquels ils entrent en contact, mais chaque fois qu’ils se plaignent, le gouvernement semble ne pas se préoccuper de leurs conditions, raison pour laquelle ils ont décidé d’aller en grève pour faire valoir leurs droits.

Avec Afrikmag