Ghana : Le président Nana Akufo-Addo aurait-il menti devant le parlement ?

Plusieurs aspects du discours sur l’État de la Nation au Ghana ce mardi par le président Akufo-Addo, sont l’objet de polémiques. Alors qu’il s’est félicité de ce que le pays a prouvé son autosuffisance alimentaire pendant la crise de Covid-19, un député estime que le Chef de l’État a (encore) menti à l’hémicycle.

Selon le parlementaire Dr. Clement Apaak, ce n’était pas vrai de la part de Nana Akufo-Addo de clamer que le Ghana n’a pas importé de la tomate cette année. “Choquant, NADAA (Nana Dankwa Akufo-Addo) vient de répéter que le Ghana n’importe pas de produits alimentaires tels que les tomates dans son discours à la nation devant la 8e législature. Les Ghanéens savent que nous importons des tomates du Burkina Faso ! NADAA, ignore-t-il la grève des importateurs de tomates ? » interroge le député.

Ce n’est pas la première fois que le président ghanéen cite l’exemple de la tomate comme un produit qui n’est plus importé. En janvier 2021, l’homme avait tenu pour la première fois ce discours devant le Parlement. Or, quelques jours, plus tôt, l’association des commerçants de tomates du Ghana avait annoncé son intention de grève, invoquant l’insécurité croissante sur les routes empruntées par les membres pour transporter les tomates du Burkina Faso voisin vers le pays.

Le même député du NDC l’avait alors interpellé par cette question “Monsieur le Président, le Burkina-Faso est-il maintenant une partie du Ghana” ?

Plan Togo Sommet

Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Togo-Elections locales : imbroglio autour de l’affichage des listes de candidats retenus ; la Cour suprême rassure