Ghana : l’ex-président JJ Rawlings est mort

L’ancien président ghanéen JJ Rawlings est mort, apprend-on de sources concordantes ce jeudi. L’ancien chef d’Etat était âgé de 73 ans.

M. Rawlings selon les informations serait mort à l’hôpital de Korle-bu d’Accra, la capitale du Ghana, dans la nuit du mercredi au jeudi.

A en croire des médias locaux, M. Rawlings était hospitalisé depuis une semaine dans ledit hôpital.

Ce décès brutal survient moins de 2 mois après le décès de sa mère, Mme Victoria Agbotui, alors âgée de 101 ans.

Selon des médias ghanéens, l’ancien président serait emporté par le Coronavirus.

Ancien lieutenant de l’armée de l’air ghanéenne, M. Rawlings avait participé à 2 coups d’Etat au Ghana dans les années 80.

En 92, il démissionne de l’armée et fonde le National Democratic Congress (NDC). A travers le parti, Rawlings engage son pays sur la voie de la démocratisation.

Élu démocratiquement en 1992 à la présidence, il sera réélu en 1996 pour un second mandat au Ghana.

Plus d'articles
PSG : Real Madrid, Mbappé n’a que ce mot à la bouche