Ghana : Nana Akufo-Addo porte un coup dur à la communauté lesbienne gays

Au milieu de la controverse autour de l’ouverture d’un bureau par des membres de la communauté lesbienne gays bisexuelle transgenre queer et intersexuée (LGBTQI), Nana Akufo-Addo s’est montré ferme.

Le président ghnéneen a, en effet, ordonné la fermeture rapide du bureau LGBTQI situé à Tesano (Accra).

Selon les sources locaux, une équipe composée de policiers lourdement armés accompagnés de responsables armés de la sécurité nationale a débarqué dans les locaux présumés LGBTQI et ordonné que toutes les opérations et activités cessent avec effet immédiat.

Toutes les personnes occupant le bâtiment ont également été priées de quitter les lieux.

Plus d'articles
Après 14 ans d’absence, il rentre dans son village et ne se retrouve pas