in

Ghana : Rawlings menace de protester au Parlement si une solution n’est pas trouvée à l’érosion côtière

Ancien président du Ghann

L’ancien président Jerry John Rawlings s’est engagé à organiser une manifestation si le Parlement ne parvient pas à lutter contre l’érosion marine croissante dans les zones côtières du Ghana. Selon Rawlings, le rythme auquel les habitants de la côte perdent leurs terres, leurs propriétés et leur vie au profit de la mer est très alarmant.

S’adressant à la presse lorsqu’une délégation parlementaire conduite par le président du Parlement, le professeur Aaron Mike Oquaye, lui a rendu visite à sa résidence, l’ancien président a expliqué que la situation exige une attention critique.

« Cela arrive petit à petit. Je vous en fais part, parce que lorsque cela vous arrivera, vous comprendrez combien il est crucial d’avoir de la terre sous vos pieds », a déclaré M. Rawlings.

L’ancien président a révélé, sans aucune excuse, qu’il s’engagerait dans une protestation solo au Parlement si la situation continue de persister sans être réglée. L’ancien président s’est également adressé à Akufo-Addo. M. Rawlings a déclaré : « Monsieur le Président, vous devriez rendre visite aux communautés et voir par vous-même. Nous devons étendre le territoire au-delà de ce qu’il est actuellement ».

Le président du Parlement, le professeur Aaron Mike Oquaye et sa délégation ont rendu visite à l’ancien président pour lui témoigner leur sympathie après la mort de sa mère.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Il pensait signer dans un nouveau club, il doit partir faire la guerre

Voici la «Miss Monde la plus laide» selon Google