La section de vêtements d’occasion du marché central de Kumasi dans la région du Dr Mensah a été rasée par un incendie, détruisant presque tout sur le site.

La cause de l’incendie qui a commencé aux alentours de 22 heures le vendredi saint n’a pas encore été établie. Un témoin oculaire a déclaré à Graphic Online qu’un agent de sécurité en service avait sous-estimé l’incendie qui s’était déclaré très lentement alors qu’il tentait de l’éteindre lui-même. Il aurait eu recours à l’aide des pompiers seulement après que les passants se sont montrés insistants.

L’ACFO Joshua Nguah, commandant du service d’incendie régional d’Ashanti, a déclaré que les gens devraient apprendre à signaler les cas d’incendie à un stade précoce et afin de mettre fin aux incendies non planifiés.

« Je suis sûr que si nous avions été appelés suffisamment tôt, l’étendue des dégâts aurait été réduite au minimum », a-t-il déclaré indiquant que « nous sommes des professionnels et avons l’œil pour détecter et résoudre les problèmes d’incendie. Bien que nous ayons été appelés tardivement, nous remercions Dieu d’avoir pu éteindre l’incendie. »

Lire aussi Bénin/Crise préélectorale : Kemi Seba sort de son silence

Le pompier conclu en soulignant qu’ « il est difficile d’estimer le coût des choses détruites à présent, mais le capital des gens est définitivement parti ».

Le coordonnateur du métro de Kumasi pour l’organisation nationale de gestion des catastrophes (NADMO), Frank Duodu, a conseillé au public de toujours faire appel aux services du service national des incendies du Ghana, car ils ont été formés à cette tâche.