Crédit photo : france24

Gifle à Macron : le verdict du tribunal pour l’auteur présumé

Le procureur a requis 18 mois de prison à l’encontre de l’auteur présumé de la gifle donnée au Président de la République.

« Je ne demande pas d’amende mais je vous demande d’envisager de prononcer à son encontre une interdiction définitive d’exercer une fonction publique », a déclaré le procureur, cité par BFM TV.

Il a également demandé une interdiction du droit de vote pour cinq ans maximum et une interdiction de détention d’arme pour la même durée.

« Il n’y a pas d’ITT mais il y a un acte violent », a-t-il ajouté, précisant qu’Emmanuel Macron n’avait pas « souhaité voir un médecin ». « Cet acte est parfaitement inadmissible. On n’a pas à agresser les gens comme ça », a-t-il martelé.

Avec sputniknews.com

Plus d'articles
Recrutement des fonctionnaires de la Police nationale, session mars 2018 : le ministre Yark donne une importante précision avant les visites médicales de la semaine prochaine (10 août 2018)