Gilbert Houngbo : ” Les problèmes étaient déjà là avant le Covid”

Les petits producteurs agricoles assurent un tiers des besoins alimentaires dans le monde. Et dans les pays à faible revenu, en Afrique, Asie ou Amérique latine, ils couvrent jusqu’à 80 % de la production.

C’est dire le rôle essentiel qu’ils jouent pour la sécurité alimentaire, insiste Gilbert Houngbo, président du Fonds International de Développement Agricole (FIDA), institution onusienne basée à Rome, à l’occasion d’un pré sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires, rapporte RepublicofTogo.

Par ailleurs, le Figaro paru jeudi consacre un article sur le rôle joué par l’organisation onusienne.

La pandémie de Covid-19 a porté un rude coup à ces populations, dont la grande majorité est dépourvue de protection sociale. « L’impact a été immédiat et très sévère dans certains pays, plus diffus dans d’autres. Les problèmes étaient déjà là avant le Covid, qui les a accentués », constate le patron du Fida et ancien premier ministre du Togo.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Togo : la HAAC reçoit un appui de taille