Gims : « J’ai failli mourir le jour des obsèques de DJ Arafat »

Après la pluie de l’élection présidentielle, vient le beau temps de la musique et de la gaieté en Côte d’Ivoire. Et pour remettre la bonne ambiance, Gims a été sollicité pour un concert vendredi 25 décembre 2020 à Abidjan.

Si Gims, qui fait office de père Noël, peut se réjouir de redonner du sourire dans la capitale ivoirienne, l’artiste s’est dit très triste de ne pas revoir son ami DJ Arafat décédé il y a plus d’un an ; un véritable crève-cœur pour le leader de la Sexion d’Assaut.

« Mon seul regret c’est que c’est la première fois que j’arrive à Abidjan et que DJ Arafat n’est pas venu m’accueillir », regrette-t-il profondément.

Comme un symbole, l’artiste a frôlé la mort le jour-même des obsèques du Daïshikan comme il l’a révélé dans un témoignage : « Le jour de ses obsèques [DJ Arafat], mon bateau a brûlé ; c’était incroyable, on a dû sauter du bateau pour avoir la vie sauve. Ce jour-là, c’était le jour des funérailles. »

Pour rappel, Gims n’avait pas été présent aux obsèques de DJ Arafat, suscitant la polémique.

Similaires