Gims : ses rares confidences sur son enfance africaine “très difficile”

Avant de connaître la gloire en France, Gims a connu la galère en Afrique. Le chanteur est né dans une famille de musiciens à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Son père Djuna Djanana est un chanteur engagé dans le pays. A sa naissance en 1986, Gims subit très vite la pauvreté.

“A l’époque, la future République démocratique du Congo s’appelait encore le Zaïre et vivait sous la dictature de Mobutu, a raconté Gims à Paris Match dans sa parution de ce jeudi 17 décembre. J’ai 2 ans et demi quand mon père écrit une chanson contre lui. Et du jour au lendemain, on doit fuir. Parce que la musique au Congo, c’est aussi important que la politique. Quand un artiste fait une telle chanson, ça ne passe pas inaperçu, c’est passible de la peine de mort”.

Gims, de son vrai nom Ghandi Djuna, connaît alors la faim. Le petit garçon ne réalise toutefois pas ce qu’il se passe autour de lui. “J’avais juste faim. D’autant que ce n’est pas moi au départ qui devait quitter le pays. Le choix s’est quasiment fait à pile ou face avec mon frère. J’étais le plus jeune donc je suis parti en France. C’est incroyable, cette histoire”.

La suite de l’histoire sera teintée de succès pour Gims. Le chanteur a vendu des millions d’albums en France et cartonne avec ses titres. Il a signé son retour avec son nouvel opus intitulé Le Fléau et a récemment annoncé le retour de leur groupe mythique la Sexion d’Assaut

Avec closermag

 

Plus d'articles
Super Lig/6e journée : renversé par Konyaspor, le Kayserispor du Togolais Adébayor piétine