Girls Lead : un projet pour booster l’autonomisation des filles et jeunes femmes

Selon des consultations menées par Plan International Togo en matière d’engagement citoyen des filles et jeunes femmes, il ressort que l’un des problèmes majeurs auxquels les filles sont confrontées et qui entravent leur épanouissement est la violence, surtout sexuelle.

Girls Lead, autonomisation, filles, jeunes femmes, Plan International, TogoC’est donc pour apporter une solution à ce problème que Plan International Togo a initié un projet dénommé autonomisation des filles et des jeunes femmes pour l’engagement citoyen au Togo. Encore appelé Girls Lead, ce projet a été lancé ce vendredi à Lomé.

Girls Lead a pour objectif d’amener les décideurs à prendre des mesures concrètes pour le cadre légal et favorable pour l’épanouissement de la jeune fille et par ailleurs mettre fin aux violences faites aux femmes.

Au cours de la réalisation du projet, il s’agira de travailler sur les questions de violences pour pouvoir atténuer cet abus au Togo ; et partant de là, renforcer suffisamment les filles sur plusieurs thématiques, entre autres, l’engagement citoyen, le leadership et leur donner les ressources nécessaires pour qu’elles soient suffisamment préparées.

La mise en œuvre du projet autonomisation des filles et des jeunes femmes pour l’engagement citoyen au Togo, Girls Lead, est faite avec des associations des filles partenaires de Plan International Togo. Et cela se fera à deux niveaux.

D’abord intervenir au niveau des autorités pour faire des plaidoyers pour que les cadres de consultation des enfants soient plus considérés. Ensuite, travailler au niveau des communautés pour sensibiliser, parce qu’il est ressorti que les normes et les croyances sociales sont les causes profondes de ces violences.

Financé à hauteur de près de 2 milliards de francs CFA par Plan International Allemagne, le projet Girlslead est mis en œuvre avec le ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation.