in

Google Chrome promet d’augmenter l’autonomie des ordinateurs et smartphones

Une prochaine mise à jour de Google Chrome pourra désormais permettre de réduire la consommation du navigateur pour augmenter l’autonomie des ordinateurs et smartphones.

Prolongez l’autonomie de votre mobile : onze (11) astuces pour la route !

De la connexion Wi-Fi ou 4G/5G qui consomme, à l’affichage sur l’écran, en passant par le traitement sur le processeur et la puce graphique, le navigateur Chrome met à contribution tous les composants qui consomment le plus d’énergie dans un smartphone ou un PC, ce qui décharge très vite les batteries. Pour remédier à cette consommation, Google compte réduire les performances des onglets qui tournent en arrière-plan. 

D’après le site The Windows Club, il s’agirait de restreindre le fonctionnement des minuteries (timers) en JavaScript pour les onglets inactifs du navigateur web, afin de ne laisser que ceux de l’onglet en cours d’affichage.

Ce procédé tout d’abord testé sur une machine avec 36 onglets en arrière-plan et 1 onglet vierge pour maximiser l’efficacité, aurait permis d’améliorer l’autonomie d’un PC portable de 28 %, soit 2 heures de plus. Cas de figure un peu extrême, car dans une situation courante, les pages vides ne le restent jamais et l’utilisation d’un aussi grand nombre d’onglets est rare, sur les PC portables et encore plus sur les smartphones. 

TIC : ces 5 astuces à connaître sur WhatsApp

Ensuite dans un scénario plus réaliste, l’onglet vierge ayant été remplacé par une vidéo Youtube jouée en plein écran et sans activation de l’économiseur de batterie a permis un gain de 13 %, soit 36 minutes.

Selon Numerama, Google veut surtout limiter les fonctions qui vérifient le placement du curseur dans la page, ou l’analyse des interactions pour les publicités, des fonctions inutiles sur des onglets en arrière-plan. 

Cette expérimentation sera disponible pour Chrome 86 ; pour l’activer, il suffit d’aller chercher sur la page « chrome://flags ». Seules les versions de Chrome utilisées sur PC sous Windows, Mac ou Linux, sur les Chromebooks, mais aussi les appareils sous Android auront accès à cette nouveauté.  

Pour éviter des déconvenues avec des applications web métiers, il serait possible que Google laisse la possibilité aux entreprises de gérer cette fonction pendant 1 an. Reste à découvrir quand cette mise à jour sera disponible pour tous.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Une femme décède après avoir été léchée par son chat

Thé et café : boire trop chaud est dangereux pour la santé