in

Grammy Awards : Michelle Obama repart avec une récompense

L’ancienne Première dame Michelle Obama a reçu un Grammy Award, les “Oscars” de la musique, ce dimanche 26 janvier dans la catégorie “Best Spoken word Album”. Ceci, grâce à la version audio de son livre “Devenir’’, paru en France chez Fayard en 2018.

Votre téléphone figure-t-il dans cette liste des Smartphones les plus résistants de 2019 ?

Michelle Obama y retrace son parcours de son enfance dans le South Side de Chicago à sa formation d’avocate en passant par les années à concilier vie professionnelle et personnelle puis les deux mandats passés à la Maison-Blanche. Elle décrit ses victoires et ses défaites ainsi que son engagement en faveur des droits des femmes.

“Devenir’’ a été l’un des livres les plus vendus en 2018 et 2019 aux Etats-Unis, au Royaume-Uni comme en France. Le livre paraît en format poche cette semaine dans l’Hexagone (Le livre de poche). La version audio en français est sortie en janvier 2019, lue par Marie Bouvier, chez Audiolib.

Avec ce prix, Michelle Obama rejoint son mari qui avait également gagné deux Grammy dans la même catégorie pour la version audio de ses ouvrages “L’audace d’espérer’’ en 2008 (face à Bill Clinton et Jimmy Carter) et “Les rêves de mon père’’ en 2006.

Alexandre Benalla : l’homme évoque son coup de foudre pour Macron

L’ancien président Jimmy Carter a lui aussi été récompensé, après de multiples nominations infructueuses, en 2016 avec “A Full Life: Reflections at 90’’ et en 2019 avec “Faith: A journey for All’’. Martin Luther King avec son célèbre I Have a Dream avait échoué à remporter le prix en 1969, mais l’avait reçu de manière posthume avec Why I Oppose the War in Vietnam en 1971.

D’autres figures politiques ont été nommées, mais sont reparties les mains vides à l’instar de Bernie Sanders en 2018 ou Elizabeth Warren en 2015, tous deux candidats à l’investiture démocrate pour la prochaine élection présidentielle.



Saham Ad

Burkina Faso : un ministre démissionnaire, investi candidat à la présidentielle

Kobe Bryant : voici pourquoi sa mort affecte tant