Crédit Photo : msn

Grammy Awards / Transparence : les nouvelles mesures de sélection

« Les Grammys demeurent corrompus », avait tweeté l’artiste canadien The Weeknd, célèbre pour ses hits comme « Blinding Lights » et « Starboy ». Un des grands oubliés de l’édition 2020, il avait prévenu qu’il ne soumettrait plus ses morceaux au comité de sélection.

Sous le feu de plusieurs critiques pour leurs manque de transparence et irrégularités, les Grammy Awards ont choisi d’y remédier. Pour ce faire, des « changements significatifs » du processus de sélection sont annoncés pour les éditions à venir.

Les artistes devant figurer sur la liste des nominations étaient sélectionnés par un comité « secret » d’experts anonymes de quinze à trente membres. Ce ne sera plus le cas.

L’ensemble des plus de 11.000 membres de la Recording Academy se chargeront de cette tache pour les nommés de l’édition 2022 des récompenses de l’industrie américaine du disque. L’Académie a indiqué vendredi qu’en plus de cela, le nombre de catégories pour lesquelles il sera possible de voter sera réduit, sans compter le fait que les Grammy récompenseront désormais la musique latino-américaine et les musiques du monde, soit 86 catégories au total.

Ces nouvelles mesures « reflètent l’engagement » des Grammy Awards « à évoluer avec le paysage musical et à faire en sorte que les règles et lignes directrices soient transparentes et équitables », a expliqué l’Académie.

Avec Metrotime

Plus d'articles
Lady Di : pourquoi la princesse gardait son propre sang dans son frigo