>

Grande-Bretagne : 2 semaines après les funérailles d’Elizabeth II, l’un des gardes décède tragiquement à seulement 18 ans

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le peuple britannique a dit adieu à sa souveraine le lundi 19 septembre 2022. Les funérailles nationales d’Elizabeth II se sont déroulées à l’abbaye de Westminster. Près de 2 000 invités étaient réunis pour rendre un dernier hommage à celle qui venait tout juste de célébrer ses 70 ans de règne. Un jubilé de platine durant lequel son absence avait d’ailleurs été remarquée. Toujours ce 19 septembre, un service funèbre a ensuite eu lieu à la Chapelle Saint-Georges du château de Windsor.

Elizabeth II a ensuite trouvé le repos éternel dans une chapelle nommée le Mémorial du roi George VI, située dans la chapelle St-George. Elle y repose désormais auprès de son époux le prince Philip, de son père le roi George VI, et de sa mère Elizabeth, la Reine Mère. Il s’y trouve également les cendres de sa sœur, la princesse Margaret. Communiquées ce jeudi 29 septembre 2022, les causes de la mort de la reine révèlent qu’Elizabeth II ne souffrait d’aucune pathologie. Sa Majesté est simplement morte de vieillesse.

Or, une triste série noire semble continuer de s’abattre autour de la famille royale. Elle ne touche aucun membre, mais un garde des funérailles de la reine Elizabeth II vient d’être retrouvé sans vie dans une caserne de l’armée, à Londres. “C’est avec tristesse que nous pouvons confirmer le décès du soldat Jack Burnell-Williams le 28 septembre 2022 à la caserne de Hyde Park”, a déclaré un porte-parole de l’armée auprès du quotidien britannique The Guardian, comme le rapportent nos confrères de People. “Nos pensées vont à la famille et aux amis du soldat en ce moment difficile, et nous demandons que leur vie privée soit respectée.”

Jack Burnell-Williams, qui servait dans la Household Cavalry, était seulement âgé de 18 ans. Il faisait partie des gardes qui ont accompagné le cercueil de la reine de l’Abbaye de Westminster à l’Arc de Wellington. D’après People, sa mort “inattendue” ne serait pas jugée “suspecte” par la police métropolitaine. Toutefois, “les officiers participeront à la préparation d’un rapport pour le médecin légiste”. Les journalistes de People rapportent que le père du jeune garde avait posté en ligne un message poignant pour exprimer sa fierté, quelques jours avant sa mort : “Mon fils fait son devoir pour la Reine lors de son dernier voyage, si fier de toi”, rapporte Voici.