in

Grande-Bretagne : Boris Johnson veut être “dur” pour sauver Noël

“La seule manière d’assurer que le pays puisse profiter de Noël est d’être dur maintenant”, a déclaré le dirigeant conservateur dans une interview au tabloïd The Sun. “Donc si nous pouvons (…) stopper la deuxième bosse du dromadaire, aplatir la deuxième bosse. Dromadaire ou chameau ? Je ne me souviens plus si c’est un dromadaire ou un chameau qui a deux bosses...Vérifiez”, a-t-il ajouté.

Boris Johnson trollé par un bibliothécaire

Boris Johnson s’était engagé à “aplatir le sombrero”, en référence à la forme de la courbe de l’épidémie. Pour tenter de freiner la propagation du virus, il a appelé la population à respecter l’interdiction de se réunir à plus de six personnes (enfants inclus) en Angleterre, à l’intérieur comme à l’extérieur. Les autres nations du pays décident de leurs propres règles sanitaires.

Il a également dit envisager l’instauration d’un couvre-feu pour les pubs en Angleterre. “C’est le genre de choses que nous regarderons”, a-t-il indiqué. Mais il veut éviter un nouveau confinement national, qui serait ravageur pour une économie déjà très affaiblie par la pandémie. “La chose essentielle maintenant est que je ne souhaite pas retourner dans une sorte de grand confinement qui empêche les entreprises de fonctionner”, a-t-il souligné.

Immigration : 9 étapes incontournables pour s’installer au Canada

Des mesures de confinement locales, à l’instar des interdictions de se rassembler entre différents foyers, ont toutefois déjà été mises en place pour contenir des flambées de la maladie, et de nouvelles restrictions devraient être annoncées jeudi 17 septembre dans le nord-est de l’Angleterre, où résident presque deux millions de personnes.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Côte d’Ivoire : un convoi de fonds attaqué ; 1 mort et plus de 300 millions de F CFA emportés (photo)

Lady Gaga ” je ne voulais pas être moi-même”