Grosse surprise : Elon Musk ne veut plus de Twitter, il décide contre toute attente de …

Vent de panique à Wall Street. Dans un tweet publié vendredi, Elon Musk annonce que “l’accord pour le rachat de Twitter est temporairement suspendu”. L’action du réseau social a immédiatement chuté de 25% dans les échanges d’avant Bourse, avant de se stabiliser à -15%.

Le patron de Tesla et SpaceX dit attendre davantage de détails sur la méthode de calcul d’un audit réalisé par Twitter et publié début mai. Ce dernier indique que le volume de faux comptes sur la plateforme, qui diffusent du spam et des arnaques, représente environ 5% des 229 millions d’utilisateurs quotidiens monétisables.

À titre de comparaison, Facebook a supprimé en 2021 pas moins de 6,5 milliards de faux comptes. Ce qui représente près de trois fois son volume d’utilisateurs actifs.

En rappel, Elon Musk avait déclaré à plusieurs reprises que la lutte contre les faux comptes serait l’une de ses priorités une fois propriétaire du réseau social. Le timing de son annonce étonne.

“Ce chiffre de 5% a été publié il y a quelques jours déjà, il l’a forcément déjà vu. Tout ceci pourrait être une tentative de faire baisser le prix de l’acquisition”, explique une analyste de Hargreaves Lansdown, auprès de Reuters.

Le prix de l’acquisition, acceptée fin avril par le conseil d’administration, est de 44 milliards de dollars dont près de 20 milliards proviennent de la fortune personnelle d’Elon Musk. Le milliardaire a déjà revendu à cet effet pour 8,5 milliards de dollars d’actions Tesla.

En outre, selon l’accord signé entre Elon Musk et le conseil d’administration de Twitter, l’entrepreneur devra régler 1 milliard de dollars de frais de résiliation s’il renonce au rachat du réseau social.

Avec Le Figaro

Similaires