Guerre au Sahel : le soutien de Joe Biden déjà sollicité

Investi ce mercredi après-midi comme 46e président américain, Joe Biden est déjà sollicité par la France pour le maintien de la paix au Sahel.

“Nous souhaitons pouvoir, avec l’arrivée de la nouvelle administration américaine, obtenir l’assurance que ces moyens soient prolongés, et pourquoi pas renforcés “, a déclaré Florence Parly, la ministre des Armées.

Cependant, la France qui mobilise plus de 5 000 militaires pour la mission Barkhane, cherche à réduire sa présence au profit d’un engagement croissant de ses alliés européens.

Par ailleurs, il faut noter que les Etats-Unis fournissent à l’opération Barkhane de précieuses capacités de renseignement et de surveillance grâce à ses drones, du ravitaillement en vol et du transport logistique, pour un coût de 45 millions de dollars par an jusqu’à ce que Trump ne décide un repli des forces américaines en début 2020.

Avec Africanews

Plus d'articles
Togo : Lord Carlos encense Fofo Skarfo