in

Guerre commerciale : les touristes chinois “lâchent” les États-Unis

Voyager aux États-Unis est globalement devenu moins attractif pour un touriste chinois. Pour la première fois en 16 ans, la part des voyageurs en provenance de Chine a baissé en 2018. La guerre entre Donald Trump et la Chine inquiète plus d’un.

Lire aussi: 19 août : journée mondiale de la photographie ; ce qu’il faut savoir sur la célébration



Selon une enquête du Financial Times, les professionnels du tourisme aux États-Unis observent impuissants la fuite des touristes chinois. Au niveau administratif d’abord, depuis le début des tensions, les visas sont plus difficiles à obtenir. Autre chose, c’est la volonté de Pékin de dissuader ses ressortissants d’aller aux États-Unis. En juin dernier, les autorités conseillaient d’éviter le sol américain, officiellement à cause des « fusillades, des vols et des agressions ».

Lire aussi: L’entrée de l’humoriste togolais Gogoligo au Parlement officialisée

La dévaluation du yuan est également la cause. La guerre économique affaiblit le portefeuille des touristes chinois. Avec la dévaluation du yuan, prendre un avion pour New York ou San Francisco est devenu moins accessible pour un Pékinois ou un Shanghaïen par exemple. Une dévaluation qui affecte aussi le pouvoir d’achat sur place des touristes

Lire aussi: Le Nigeria champion d’Afrique dame de basketball

Le luxe est le premier secteur touché. Plusieurs enseignes américaines comme Tiffany ou Macy’s ont enregistré une baisse de leurs ventes aux étrangers cette année, une baisse liée selon elles à la fuite des vacanciers chinois.

Un Chinois aux États-Unis, c’est en moyenne 7 000 dollars dépensés par voyage. Un Français débourse deux fois moins.



Ad Carte Fidelyo
[Vidéo] Un Américain condamné à 160 ans de prison pour avoir imité le jeu GTA dans la vraie vie

[Vidéo] Un Américain condamné à 160 ans de prison pour avoir imité le jeu GTA dans la vraie vie

Togo : l’ampleur des photos amateurs et des réseaux sociaux inquiète les reporters d’image