in

Guerre dans le Sahel : la France appelle à l’impunité zéro pour les exactions militaires

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est prononcé le vendredi 12 juin 2020 sur les exactions militaires dans le Sahel. « Alors que des allégations d’exactions se multiplient, il est crucial (…) de lutter fermement contre toute forme d’impunité et de veiller au strict respect du droit international humanitaire », a déclaré Le Drian devant une quarantaine de ses pairs internationaux par visioconférence.

USA : Washington arrête un proche du Président Maduro pour corruption

En effet, Amnesty International a accusé mercredi dernier des soldats du Burkina, du Mali et du Niger de « semer la terreur et commettre des tueries dans des villages sous couvert d’opérations antiterroristes ». Une situation qui soutient la décision du ministre français des Affaires étrangères.

Coronavirus au Togo : dépistage systématique des élèves résidant dans les pays limitrophes

Le ministre français a par ailleurs appelé les militaires engagés dans cette guerre du Sahel à plus d’exemplarité. « Les progrès (militaires sur le terrain, ndlr) comportent de grandes responsabilités pour nous, notamment en termes d’exemplarité », a-t-il déclaré lors de cette première réunion ministérielle de la Coalition pour le Sahel, qui se tenait par visioconférence.

 



Vol des montres de luxe du Roi Mohammed VI lourde peine de prison pour la femme de ménage et ses complices

Coronavirus : les “très hautes instructions” du Roi Mohammed VI pour l’envoi d’une aide médicale à plusieurs pays africains

Macron doit « limoger son ministre de l’Intérieur », selon l’eurodéputé Nicolas Bay