Guerre en Ukraine: voici le puissant allié de la Russie

Vladimir Poutine a lancé une offensive militaire dans le Donbass que les occidentaux ont condamné, une « invasion » de l’Ukraine.

Ce jeudi, le président russe Vladimir Poutine a annoncé une « opération spéciale » dans le Donbass appelant les forces ukrainiennes à déposer les armes. A la suite de ce que les occidentaux ont qualifié d’invasion militaire de l’Ukraine par la Russie, la Chine, un allié imperturbable de la Russie, a appelé à la retenue indiquant qu’elle suit de près les événements.

« La Chine surveille de près la dernière situation, et nous appelons toutes les parties à faire preuve de retenue et à empêcher que la situation ne devienne incontrôlable », a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Hua Chunying lors d’un point de presse régulier, où on lui a demandé à plusieurs reprises si Pékin condamnait les actions russes.

La réponse chinoise à la situation est fidèle à la carte de la prudence qu’elle observe à l’égard de la crise de l’Ukraine. Dans ce sens, Pékin a critiqué l’Occident pour de nouvelles sanctions après que la Russie a ordonné des troupes dans deux régions ukrainiennes séparatistes qu’elle reconnaît désormais comme indépendantes.

La porte-parole chinoise a également refusé ce jeudi de qualifier l’action militaire d’ « invasion », qualifiant le terme de « préjudiciable » et a esquivé les questions de savoir si la Chine était en contact avec les dirigeants russes et ukrainiens.

« La question de l’Ukraine a un contexte historique très compliqué » et a été le résultat de « divers facteurs », a déclaré Mme Hua aux journalistes.

Avec Afrikbuzz

Similaires