Guinée : “elle est traumatisée”, scandale autour de Miss Mathématiques ; ce qui s’est passé

Fatoumata Sidibé, 1ère du concours Miss mathématiques 2022, niveau lycée, “privée de sa bourse pour le voyage aux USA”, l’affaire fait grand bruit sur les réseaux sociaux.

Selon les informations, les dauphines et autres lauréates du concours sont déjà aux États-Unis. “Pourquoi je ne suis pas parmi eux alors, si j’ai vraiment mérité ce titre?”, aurait-elle déclaré. “Le fait d’apprendre que les autres sont parties sans moi, ça m’a vraiment déçue”.

La Miss qui a remporté le concours lors de la Semaine Nationale du Mérite Scolaire (SENAMSCO) attend désespérément son visa. Une situation qui la ferait déprimer inquiétant sa mère. “C’est une fille calme, comme tout enfant de son âge, elle s’amusait avec ses amis, ses sœurs, et maintenant ce n’est plus le cas. Tu la trouves, des fois, isolée, en train de réfléchir à tout ce qui s’est passé. Elle a pleuré pendant des nuits.”

Actu Jeune indique que sa famille veut qu’elle soit rétablie dans ses droits. “Tout ce que je demande, c’est que ma fille soit rétablie dans ses droits. C’est un enfant, cela traumatise les enfants. Quand une fille fait quelque chose qui est vraiment honorable, encouragez-la. Le ministre m’a bien reçue et il m’a dit que ma fille sera rétablie dans ses droits. J’ai confiance en l’Etat et j’ai confiance en Dieu… Sinon ça ne va pas du tout, je ne dors pas la nuit, quand je pense à ça.”

Les internautes n’ont pas manqué de lui témoigner leur soutien dans cette épreuve. “Courage”, “Elle n’a qu’à contacter le ministre, si c’est un cas de corruption. Je suis sûr qu’elle sera établie dans ses droits.”

Explications

Selon les informations, le voyage a été initié par une ONG américaine représentée en Guinée. Le ministre de l’Education nationale, organisateur de ce concours assure ne pas être impliqué dans les démarches liées à ce voyage. Un défaut de document serait à la base de ce problème.

“Ils ont demandé aux filles de déposer certains dossiers, il semblerait que celle du lycée (Fatoumata Sidibé) n’avait pas tous les dossiers et le temps pressait. Celles qui étaient prêtes, les dossiers ont été engagés. Elle, elle n’avait pas son passeport, le retour qu’on m’a fait. Quand j’ai appris j’étais très révolté. J’ai convoqué la fille, elle est venue au bureau avec sa maman, tout comme le point focal de l’ONG américaine. La maman a dit « nous, on nous a fait comprendre que c’est l’ONG qui était chargé de chercher nos documents, voilà pourquoi nous n’avons pas agi. Le point focal m’a dit « Désolé Monsieur, ses dossiers n’étaient pas prêts, c’était « ou les autres vont ou nous l’attendons, nous perdons ». Celle qui est venue après elle suivant les résultats du concours est partie, comme ses dossiers étaient prêts”, a-t-il expliqué chez Fim FM, avant de rassurer que l’ONG qui a initié le voyage a promis de tout faire pour régler cette situation.

Actu Jeune précise que le point focal de l’ONG initiatrice de ce voyage a apporté des précisions. Selon Mamadou Bhoye Baldé, ce voyage est une initiative prise par leur ONG, pour encourager le mérite. “Je précise d’abord que ce n’est pas une bourse, c’est un séjour pour aller découvrir les États-Unis. On a dit que les familles devaient assurer le passeport, le billet d’avion aller-retour et la disponibilité de la lauréate. On avait pas dit que c’est l’Etat qui allait prendre en charge ni le ministère. La lettre d’invitation est venue le 06 juin, nous nous avons reçu la copie du passeport de la fille le 23 juin. On ne pouvait pas attendre et faire perdre les autres lauréats à cause d’une seule personne… J’ai dit à la mère de Fatoumata que moi « j’ai la solution pour votre fille ». Portez confiance en moi, je vais tout faire pour satisfaire votre requête.”

Similaires