Guinée : entre la Covid-19 et Ebola, la Banque Mondiale appelée à la rescousse 

Alpha Condé dit brûler de désir de hisser son pays au rang des puissances africaines. Même si la Guinée en a le potentiel, les choses ne semblent pas grouiller.

L’alternance des problèmes de gouvernance, de démocratie et des aléas de la vie, mettent à mal les plans d’Alpha Condé. Son ministre des Finances a appelé cette semaine, la Banque Mondiale à accélérer le décaissement d’un accompagnement budgétaire.

« On a évoqué l’appui budgétaire portant sur 40 millions Usd. Comme je l’ai évoqué, il serait intéressant d’augmenter ce montant et d’accélérer le processus de décaissement » explique le ministre Mamadi Camara à l’issue d’une réunion avec l’institution.

« Nous vivons encore avec le Coronavirus et auquel il faut ajouter maintenant Ebola.  Par conséquent, la lutte contre toutes ces maladies requiert des ressources financières importantes. Et la Banque mondiale peut continuer à aider la Guinée», a-t-il requis.

Plus d'articles
Serie A : AC Milan s’impose à l’Udinese grâce à Ibrahimovic