Déterminé à transformer l'administration guinéenne avec le slogan "gouverner autrement", le président Alpha Condé, a sifflé la fin

Guinée : l’humble demande des journalistes à Alpha Condé 

A l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse célébrée ce lundi 03 mai, plusieurs organisations de presse ont adressé un message au chef de l’État en Guinée.

Il s’agit principalement des organisations de presse à savoir : URTELGUI, AGEPI, AGUIPEL, SPPG, REMIGUI, UPLG, UFSIG, APAC.

Leur principale préoccupation est liée à la situation de la maison de la presse guinéenne condamnée aux perpétuels déménagements.

“Hier, la Maison des journalistes était à Coléah-Moussoudougou, aujourd’hui, elle est à Kipé-Dadia, toujours en location et dans un état vétuste. Et, si des actions urgentes ne sont pas entreprises, de déménagement en déménagement, la Maison de la presse risque bientôt de se retrouver en dehors des zones de prédilection et pire, elle pourrait même fermer par manque de budget conséquent pour son fonctionnement. Cette situation ne nous honore point si on considère que la presse constitue aussi l’une des vitrines d’un pays,” écrivent ces organisations de presse.

Elles demandent au président Alpha Condé de bien vouloir aider à y remédier.  “C’est pourquoi, nous profitons une fois de plus de cette occasion, pour lancer un appel solennel à l’endroit de Monsieur le Président de la République et à son Gouvernement, pour aider la corporation à se doter d’une Maison de la presse (mise à disposition d’un terrain, construction de l’édifice et équipements)”, ont-ils conclu, cités par Africaguinee.

Plus d'articles
Zimbabwe : un homme torturé pour le vol de 4 œufs (photo)