Halima Gadji sur le scandale Dubaï Porta Potty : “Il y a pire que ça. Parfois j’ai eu de l’argent sale mais…” (vidéo)

L’épisode de Dubaï Porta Potty peine visiblement à afficher son générique. En effet, le monde des célébrités africaines a été le théâtre d’un scandale sans précédent ces derniers jours.

Depuis l’éclatement de cette affaire, tel qu’un film, les commentaires ne cessent d’alimenter le débat. Cette fois, c’est la célèbre actrice sénégalaise Halima Gadji, alias Marème Dial, qui est revenue sur cette affaire.

Selon elle, « Il y a un énorme problème d’éducation et les parents ne font plus leur part parce que toutes ses filles qui sont parties à Dubaï, la moitié sont parties à cause de leurs familles. » De l’avis de l’artiste, la moitié de ces filles subissent la pression sociale.

À en croire Marème Dial, « Il y a tellement de responsabilités qu’on met sur les femmes que certaines sont prêtes à manger toute la merde ou bien à faire pire. Il y a pire que ça. Je suis dans un milieu où je me bats pour travailler dur. 

Je suis dans un milieu où je me bats pour tracer ma route. Je suis dans un milieu où ça ne pardonne pas. Les gens cherchent l’étoile, les gens cherchent le soleil ».

Similaires