>

HCTE France : Digbandjoa Kanlanfaï et Messan Afi Zita élus Délégués Pays

Partager l'article sur :

Les nouveaux délégués pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) France sont connus.

Il s’agit de Monsieur Digbandjoa Kanlanfai et Madame Messan Afi Zita élus à l’issue du scrutin électoral dont les résultats sont proclamés ce mercredi 12 octobre à Lomé.

En tant que représentant de la diaspora togolaise en France, Digbandjoa Kanlanfai veut “permettre à ceux qui veulent investir dans l’immobilier au Togo de pouvoir le faire sans crainte et en toute confiance”.

Il compte en outre demander aux autorités togolaises d’accorder des exonérations fiscales à la diaspora pour l’encourager à investir au pays.

Le second délégué pays, Afi Zita Messan est Doctorante en géographie de la santé, infirmière et chargée de projet en santé publique.

L’une de ses ambitions est “de contribuer au développement local en mobilisant un maximum de compatriotes autour des actions locales et territoriales”.

Election de nouveaux délégués pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE)

Ouvert le 18 juillet dernier en vue du renouvellement de la première cuvée des délégués pays, le processus a connu son épilogue ce jour avec les proclamations.

Sur le plan mondial, le processus a enregistré plus de 157.000 inscrits dont 146.000 ont participé au vote pour départager les candidats en lice pour 48 postes de Délégués pays ouverts.

En France, Plus 4.500 étaient inscrits avec un taux de participation au vote de 91% (4181). Digbandjoa Kanlanfai et Madame Messan Afi Zita ont recueilli respectivement 26 % et 22% des suffrages exprimés.

Il est à noter que le HCTE est une instance fédérative, inclusive et représentative de tous les Togolais et de toutes les associations des Togolais vivant à l’extérieur.

Les Délégués Pays ont entre autres comme missions de présenter et défendre les intérêts de tous les Togolais et Togolaises de l’extérieur sans distinction aucune ; d’assurer la pleine participation des Togolais et Togolaises de l’extérieur au développement économique, social et culturel du Togo ; de faciliter leur intégration dans la vie nationale ; de participer à la promotion du rayonnement du Togo dans le monde… Ils ont mandat de 3 ans.