Tanko Timati

Ça se complique pour le rappeur français MHD mis en examen pour « homicide volontaire » dans une affaire de meurtre d’un jeune camerounais.

En effet, placé en détention provisoire la semaine dernière, ses concerts et sa présence dans les festivals risquent d’être annulés. Mais là n’est pas le grand souci, car le rappeur risque très gros.

Le rappeur français MHD
Le rappeur français MHD

Dans cette affaire, la star de « l’Afro trap », MHD risque jusqu’à 30 ans de réclusion criminelle, la peine principale réservée aux auteurs de meurtre simple, s’il est condamné pour homicide volontaire. Aussi, encourt-il d’autres interdictions comme celle de détention d’armes, de conduite de véhicule d’exercice d’activité, de séjours.

D’après le juge qui instruit le dossier, il y a suffisamment d’indices « graves et concordants » pour que le rappeur soit mis en examen. En attendant de finir les enquêtes, le magistrat a préféré placer MHD en détention provisoire. Toutefois, MHD a, via son avocate, fait appel de la décision de son incarcération, car il est toujours présumé innocent.