Hong Kong secouée par une situation de grève générale

Lenteur dans les activités, blocage de circulations, des avions cloués au sol, plusieurs rassemblements à la mi-journée, sont là la situation que traverse actuellement Hong Kong ce lundi 5 août 2019.

Ce climat délétère des affaires fait suite à une contestation générale après un week-end de mobilisation très tendu et mouvementé.

Il s’agit des protestataires tout de noir vêtus qui se sont réunis devant un commissariat de police pour dénoncer l’interpellation violente d’une manifestante dans la soirée du 04 août 2019.

Lire aussi: Facebook va renommer ses applications « Instagram par Facebook » et « WhatsApp par Facebook »

C’est une situation inédite qui se déroule à Hong Kong puisque la culture du travail est très importante dans cette société ou les salariés ne sont pas protégés en cas de grève pour un motif politique.

Elle a par ailleurs entraîné de fortes perturbations dans les transports en commun notamment le cas du métro qui était en grande partie paralysé par des manifestants qui ont tenté de bloquer les portes des rames.

Quant à l’aéroport international de Hong Kong, plus de 200 vols ont été annulés alors qu’un tiers des contrôleurs aériens a suivi le mouvement de grève. Les choses ne commenceront à revenir à la normale qu’à la mi-journée. À voire l’évolution de la situation, le rythme de la contestation devrait s’accélérer puisqu’une dizaine de rassemblements ont lieu en ce moment avec pour objectif, toujours, d’accentuer encore plus la pression sur le gouvernement local.

Lire aussi: Togo : l’artiste Jimi Hope est décédé

Face à l’ampleur que prennent ces contestations, la cheffe de l’exécutif Carrie Lam brise le silence et fait une sortie ce lundi matin pour critiquer frontalement le mouvement, car selon elle, ces protestataires ne veulent que « détruire la vie » des Hongkongais.

« Nous avons vu récemment, c’est très clair, que les gens proposent de manière impertinente de “reprendre Hong Kong, la révolution de notre temps” (…) et de contester la souveraineté nationale du pays », a confié Mme Lam à la presse en référence à un slogan couramment utilisé lors des manifestations.

Lire aussi: Le Barça contraint d’évoluer sans Lionel Messi !

« J’ose affirmer que cela vise à renverser Hong Kong, à détruire complètement la précieuse vie de plus de sept millions de personnes », a-t-elle averti. Accusant les manifestants de pousser la ville « au bord d’une situation très dangereuse », elle a réaffirmé que : « Le gouvernement sera ferme pour maintenir la loi et l’ordre et rétablir la confiance. »

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
[Vidéo] Cette haltérophile de 7 ans provoque un tollé sur le web