in

Hongrie : le Premier ministre s’adresse aux LGBT, “Laissez nos enfants tranquilles”

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, était interrogé au sujet d’un manuel publié par une association de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT) qui a adapté des contes et légendes célèbres avec des personnages issues de minorités marginalisées (handicapés, pauvres, Roms, LGBT…)

“La Hongrie a des lois sur l’homosexualité, qui reposent sur une approche exceptionnellement tolérante et patiente”, a déclaré le dirigeant souverainiste lors d’une interview à la radio publique. “Mais il y a une ligne rouge à ne pas franchir”, a-t-il poursuivi, fustigeant un “acte de provocation”. “Pour résumer mon opinion : laissez nos enfants tranquilles”, a-t-il lancé.

Ainsi, dans une histoire, Cendrillon est lesbienne, dans une autre, un tueur de dragons est transgenre. Un mouvement spontané de la société civile a demandé le retrait du livre du marché, et une élue d’extrême-droite en a même déchiré une copie en conférence de presse.

L’association des libraires et des éditeurs a condamné ces réactions, les comparant à l’attitude des censeurs “nazis et communistes”, tandis que le manuel profitait de cette publicité involontaire pour se hisser en tête des ventes.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Madonna aurait refusé de collaborer avec David Guetta pour cette raison improbable

Algérie : indignation après le meurtre d’une jeune fille violée et brûlée vive