Hushpuppi : le célèbre arnaqueur accusé de fraude de plus de 215 millions de FCFA depuis sa cellule ; voici comment

Les procureurs américains ont présenté des documents devant la Cour de district des États-Unis de Californie mercredi avec de nouvelles preuves accusant Hushpuppi d’avoir commis une fraude et blanchi de l’argent dans un établissement correctionnel fédéral américain.

Dans le document judiciaire, les procureurs américains ont mentionné que les détenus sont autorisés à accéder aux appels téléphoniques, aux appels vidéo, à l’internet et aux ordinateurs avec un usage limité, mais qu’ils ne sont pas surveillés, car les détenus ont droit à leur vie privée. Hushpuppi a également reçu cet accès comme les autres détenus.

Cependant, entre le 28 janvier et le 4 mars 2022, les agents de sécurité du centre correctionnel fédéral américain ont observé que Hushpuppi utilisait davantage Internet. Sachant que Hushpuppi avait été arrêté pour des délits liés à Internet, ils ont obtenu un mandat pour enregistrer les activités de Hushpuppi. Un système dédié a été mis en place pour lui et ses activités ont été enregistrées pendant 7 jours.

Ils ont découvert que Hushpuppi achetait activement des cartes de débit EIP sur un marché clandestin de cybercriminels. Pendant qu’il était enregistré, Hushpuppi a acheté un total de 58 cartes de débit EIP d’une valeur totale de 429.800 dollars sur le site.

Finalement, le juge qui disait qu’on ne devrait jamais laisser #HUSHPUPPI avec un téléphone et une connexion internet avait raison !

Similaires