Découverte en 1996 dans le désert de la Lybie, au sud-ouest de l’Egypte, cette petite roche de 30 grammes est soupçonnée d’être d’origine extraterrestre.

Hypatia, de son nom, la petite roche n’a rien d’un caillou ordinaire. Elle intrigue depuis 2013  les spécialistes des roches et suscite beaucoup de questions.

Selon les résultats de nouveaux travaux rapportés par ScienceAlert, Hypatia est encore plus mystérieuse. Dans un communiqué publié ce  mardi 09 janvier 2018, des chercheurs de l’université de Johannesburg précisent avoir analysé en détail la composition de ce petit caillou.

Et les éléments trouvés sont tellement exotiques que leur existence sur Terre, et même dans notre système solaire semble incertaine.

Le « monstre » rocheux est composé d’éléments présent dans la poussière interstellaire, appelés HAP. On y trouve également du  phosphure d’iode, de l’aluminium pure, de la moissanite, et tous dans un état rare.

Et déjà, la communauté des scientifiques s’agite à émettre des hypothèses concernant son éventuel antériorité au soleil.

La Rédaction