in ,

ICC : Lourde défaite du Réal Madrid face à l’Atlético ; le mythe Zidane s’effrite

Le derby madrilène entre les Merengues et les Rojiblancos s’est transporté au MetLife Stadium de New York lors de l’International Champions Cup. Et les spectateurs ne pouvaient guère en réclamer davantage. Ils ont assisté vendredi à un grand spectacle entre le Real Madrid et l’Atlético Madrid, avec à la clé une fessée administrée par les Colchoneros à leur voisin (3-7).

Lire aussi : Togo : La jeune bachelière de 17 ans décédée de façon tragique à Kara inhumée

  L’Atlético de Madrid a débuté sur les chapeaux de roues, Diego Costa ouvrant la marque avant la minute de jeu sur un tir croisé, dévié par la défense du Real. Le festival de buts s’est poursuivi d’abord grâce à Joao Felix, la nouvelle recrue portugaise du club (8e). Angel Correa a marqué le suivant (19e) puis Diego Costa d’en mettre deux supplémentaires (28e et 45e sur penalty).

A la mi-temps, le gardien belge du Real Madrid Thibaut Courtois, trompé à cinq reprises en première période, a été remplacé par Keylor Navas. Ce qui n’empêcha pas Diego Costa de planter son quatrième but (51e). Plus offensifs, Karim Benzema -entré à la 30e- et ses coéquipiers ont réduit la marque grâce à Fernandez Iglesias (59e).

Lire aussi : [Côte d’Ivoire / Confidentiel] : La rencontre Bédié-Gbagbo annoncée pour ce week-end

A l’heure de jeu, Diego Costa et Daniel Carvajal en sont venus aux mains et ont tous deux été expulsés. Les deux équipes finiront le match à 10. L’Atlético de Madrid mettra un 7e but grâce à Victor Vitolo (70e).

Les joueurs de Zidane parviendront néanmoins à réduire le score grâce à un penalty de Karim Benzema (85e) et un but de Javier Hernandez (89e).

Lire aussi : Un atterrissage difficile fait éclater le pneu avant d’un avion de Air Peace

Le mythe Zidane s’effrite

Le grand retour tant attendu de Zidane à la tête des Merengues est plus difficile que prévu. Après un fiasco lors de la précédente  saison, les supporteurs attendent mieux.

Cette défaite jette des doutes sur les capacités du Français à amener le Réal au sommet après s’être incliné face au Bayern Munich (1 à 3) le 20 juillet dernier dans ce contexte du feuilleton médiatique lié au départ de Bale.

Après le match, Zidane, qui a remporté par 2 fois de façon consécutive la Champion’s League,  a reconnu les difficultés de son équipe. « Notre première mi-temps a été très difficile, a reconnu Zidane à l’issue de la rencontre. Nous ne sommes jamais entrés dans le match. On a manqué de tout, notamment d’intensité […]. Après ce n’est qu’un match d’avant saison. Il n’y a rien d’autre à dire, si ce n’est que nous continuons de préparer notre saison et nous restons calmes ».



Saham Ad
Un homme réalise que sa femme le trompe, il envoie une lettre à l’amant

Un homme réalise que sa femme le trompe, il envoie une lettre à l’amant

Togo : ORAGROUP recrute ( 25 juillet 2019 )