in

Identification biométrique au Togo : les choses se précisent

Lors du Conseil des ministres de ce jeudi 5 mars, le Gouvernement a examiné deux (2) projets de loi, dont un portant sur l’identification biométrique au Togo.

Ce projet, a principalement pour objectif d’établir un système d’identification et d’authentification des personnes physiques, afin d’offrir entre autres de meilleurs services publics et sociaux.

Togo : Xi Jinping félicite Faure Gnassingbé pour sa réélection

En effet, l’identification biométrique consiste à attribuer à toute personne physique de nationalité togolaise ou résidant au Togo, un numéro d’identification unique (NIU) sur la base de ses données démographiques et biométriques.

Ces données ainsi que les NIU permettront de générer une base de données centrale, sécurisée qui servira de référence pour la vérification de l’identité des bénéficiaires des services publics, privés ou sociaux. Elle est une étape fondamentale pour l’élaboration de projets nationaux structurants et facilitera notamment, la mise en place d’un registre social unique et la couverture maladie universelle.

Togo / 1er cas de Coronavirus confirmé : voici les précisions du Gouvernement

Dans le contexte actuel, l’analyse des mécanismes d’identification au Togo a permis de constater une diversité, depuis avril 2018, où le projet a été mis en route, une incohérence entre les multiples moyens de preuves utilisées pour établir l’identité des personnes physiques dans le pays.

Ainsi, les mécanismes d’identification en cours, tant sur le plan social que sécuritaire ou même en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux, restent perfectibles.

Meghan Markle et le prince Harry : ce moment inattendu qui les a émus (vidéo)

Une étude révèle que le coronavirus touchera au moins 15 millions de personnes